Espace investisseurs Site Baccarat

Communiqué


Résultats semestriels 2017 : Un chiffre d'affaires en progression et des résultats en amélioration continue   (28/09/2017 18:30)

Chiffre d'affaires semestriel : 68,5 M€

En progression de +5,0% en données publiées et

+3,6% à changes comparables

EBITDA semestriel : 3,1 M€

En amélioration significative (1,3 M€ au S1 2016)

Résultat opérationnel courant semestriel : positif à 0,1 M€

 pour la première fois sur un premier semestre depuis 2011

 (perte de -1,9 M€ au S1 2016)

Résultat opérationnel semestriel : 0,1 M€

En progression de +2,7 M€ par rapport au S1 2016

Un Endettement Financier net maîtrisé à 11,6 M€

(14,3 M€ à fin décembre 2016)


Le Conseil d'administration de Baccarat, réuni le 28 septembre 2017, a arrêté les comptes consolidés résumés au 30 juin 2017, qui ont fait l'objet d'une revue limitée par les Commissaires aux comptes. Le rapport financier semestriel a été déposé à l'AMF et mis à la disposition du public ce jour. Il peut être consulté sur www.baccarat-finance.com.

Daniela Riccardi, Directeur Général de Baccarat, a déclaré : « Au cours du premier semestre, le chiffre d'affaires du groupe affiche une croissance de 5,0%. Cette performance illustre le résultat de la stratégie mise en œuvre ces dernières années sur nos axes de développement prioritaires, notamment le canal de distribution retail et assimilé, les pays émergents et les partenariats avec les acteurs majeurs dans le monde du luxe.

Toutes les régions matures, Europe, Etats-Unis et Japon, sont en croissance. La progression de l'activité a également été remarquable en Asie hors Japon (+16,0%), reflet du succès de la marque sur cette zone, notamment sur le réseau de distribution retail et assimilé en Chine et à Hong Kong.

La croissance du chiffre d'affaires combinée à une discipline stricte dans la gestion des coûts d'exploitation a permis une amélioration significative de notre EBITDA, lequel a plus que doublé par rapport à la même période de l'an passé pour atteindre 3,1 M€.

Cette performance confirme la solidité des fondamentaux de la marque Baccarat ainsi que son potentiel de développement à travers le monde. L'acquisition prochaine par Fortune Fountain Capital, auprès de filiales de Starwood Capital Group et de L Catterton, de 88,8% du capital de Baccarat, annoncée en juin dernier[1], permettra à Baccarat d'accélérer la mise en œuvre de son plan stratégique et d'écrire un nouveau chapitre de l'Histoire de Baccarat ».

Principaux indicateurs financiers

en milliers d'Euros S1 2017 S1 2016
     
     
Chiffre d'affaires 68 488 65 256
Var changes courants 5,0%  
Var changes comparables 3,6%  
EBITDA(1) 3 083 1 338
en pourcentage du chiffre d'affaires 4,5% 2,1%
     
Résultat opérationnel courant 140 -1 907
     
Autres produits et charges opérationnels -48 -688
     
Résultat opérationnel 92 -2 595
     
Résultat financier -826 -1 021
     
Résultat net consolidé part du groupe -1 264 -3 882
     
(1) Cf. définitions ci-après    

Performances opérationnelles et financières


(en milliers d'euros)
S1
2017
S1
2016
Variation à changes courants Variation à changes comparables
Europe 23 116 21 017 +10,0% +10,6%
Japon 23 758 22 649 +4,9% +2,5%
Amériques 10 445 10 587 -1,3% -4,2%
Asie hors Japon 8 163 7 038 +16,0% +14,6%
Reste du Monde 3 006 3 965 -24,2% -24,2%
TOTAL 68 488 65 256 +5,0% +3,6%

Analyse de l'activité du premier semestre 2017 (par rapport à la même période en 2016)

Le chiffre d'affaires du groupe s'établit à 68,5 M€ sur le premier semestre 2017, en croissance de +5,0% par rapport à la même période en 2016 en données publiées et +3,6% à changes comparables, sous l'effet d'une croissance particulièrement significative au premier trimestre et des effets favorables de l'évolution de la parité Yen/€.

Toutes les régions à l'exception du Moyen-Orient, et de l'Amérique Latine ont contribué à cette performance.

L'Europe a enregistré une croissance soutenue de +10,0% (+10,6% à changes comparables) portée par les opérations avec nos partenaires stratégiques, notamment dans le flaconnage, mais également par la bonne tenue du réseau retail et assimilé avec notamment une performance à deux chiffres de Baccarat chez Harrod's à Londres.

Au Japon, le chiffre d'affaires est en croissance de +4,9% en données publiées (+2,5% à changes comparables), tiré par les ventes sur le réseau retail, en particulier au sein des boutiques en concession. 

Sur la zone Amériques, notre filiale aux Etats-Unis, affiche une progression en devises locales de +9,4% soutenue notamment par son réseau de boutiques en propre et Internet. Un ralentissement des ventes en Amérique Latine et la baisse attendue des redevances de licences sur l'Hôtel de New York, consécutive à l'achèvement du programme de ventes de résidences, ont néanmoins obéré l'évolution des ventes dans la région qui affiche une baisse de -1,3% en données publiées (-4,2% à changes comparables). 

L'Asie hors Japon affiche une remarquable croissance (+16,0% en données publiées, +14,6% à changes comparables) reflet de la bonne performance du réseau retail et assimilé en Chine et à Hong Kong soutenue par la conclusion d'affaires importantes en luminaire.

Le reste du monde affiche une baisse de son chiffre d'affaires de -24,2%, pénalisé essentiellement par une baisse de l'activité dans la région Moyen-Orient, zone sur laquelle les difficultés économiques persistantes conduisent nos partenaires à baisser le niveau de leurs achats.

La progression du chiffre d'affaires et une gestion rigoureuse des coûts de structure ont contribué à la croissance significative de l'EBITDA qui atteint 3,1 M€ sur le premier semestre 2017 contre 1,3 M€ l'an passé, permettant d'atteindre une rentabilité d'exploitation (EBITDA / CA) de 4,5% contre 2,1% l'an passé.

Le résultat opérationnel courant est positif pour la première fois depuis 2011 sur les six premiers mois de l'année à 0,1 M€ contre une perte de -1,9 M€ au premier semestre 2016.

Le résultat opérationnel, proche du niveau du résultat opérationnel courant compte tenu du montant net non significatif des autres produits et charges opérationnels, est en amélioration de 2,7 M€ par rapport à l'an passé sous l'effet de l'amélioration du résultat opérationnel courant et d'une baisse des charges nettes non courantes lesquelles intégraient principalement l'an passé des honoraires relatifs à la défense de Baccarat ainsi que des coûts non récurrents de réorganisation.

Le résultat financier de -0,8 M€ s'améliore de +0,2 M€ par rapport à l'année dernière essentiellement en raison des fluctuations des changes, le coût de l'endettement est quant à lui resté stable sur la période.

Compte tenu d'une charge d'impôt en augmentation de 0,3 M€, le résultat net part du Groupe s'établit à -1,3 M€ contre -3,9 M€ pour la période précédente.

Flux de trésorerie et structure financière

en milliers d'Euros S1 2017 S1 2016
     
     
Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement 2 317 137
financier net et impôts    
Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité 2 481 -2 381
Impôt sur le résultat payé -749 -362
     
Flux nets de trésorerie liés aux activités opérationnelles 4 049 -2 606
     
Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement -1 231 -2 861
     
Flux nets de trésorerie liés aux activités de financement -3 500 -357
     
Variation de la trésorerie -682 -5 824
     
     
Trésorerie d'ouverture 26 953 27 727
Effet de la variation des taux de change -327 -125
Variation de la trésorerie -682 -5 824
Trésorerie de clôture 25 944 21 778

La consommation de trésorerie sur le semestre s'établit à -0,7 M€ contre -5,8 M€ l'année précédente sous l'effet :

  • d'une croissance significative de la capacité d'autofinancement et d'une amélioration du besoin en fonds de roulement : les activités opérationnelles ont généré +4,0 M€ contre une consommation de trésorerie de -2,6 M€ en 2016.
  • d'une trésorerie allouée aux investissements opérationnels (investissements dans l'outil industriel et rénovations de boutiques principalement) qui s'élève à -1,2 M€ sur le semestre contre -2,9 M€ l'an passé.
  • du service de la dette de -3,5 M€ reflet de la baisse des tirages sur lignes de crédit au Japon et du paiement des intérêts sur emprunts de la période.
en milliers d'Euros juin-17 déc-16 juin-16  
         
         
Capitaux engagés 60 504 63 803 63 885  
         
Capitaux Propres 48 898 49 456 41 899  
         
Endettement financier net (EFN)* (11 606) (14 347) (21 986)  
dont Endettement financier brut long terme (27 397) (27 408) (29 208)  
dont Endettement financier brut court terme (10 740) (14 118) (13 763)  
dont Trésorerie 25 949 26 955 21 783  
dont Juste-valeur des instruments financiers actif 582 246 -  
dont Juste-valeur des instruments financiers passif - (22) (798)  
         
*L'endettement financier net inclut désormais la totalité de la juste-valeur des instruments financiers; les montants publiés à fin Décembre et Juin 2016 ont été retraités en conséquence.  
 

La structure du bilan reste robuste avec un endettement financier net à fin juin 2017 de -11,6 M€, en baisse significative par rapport à la même période l'an passé.

La dette brute inclut le Prêt Relais intragroupe à long terme de 22,26 M€ accordé par SDL Investments I Sàrl le 20 février 2015 en remplacement des crédits bancaires remboursés à la même date dans le cadre de la cession par Starwood Capital Group de Groupe du Louvre et du reclassement de sa participation indirecte dans Baccarat SA au sein de sa filiale SDL Investments I Sàrl. 

Ce Prêt Relais est remboursable in fine en deux tranches, la tranche A (10,26 M€) le 22 janvier 2019 et la tranche B (12 M€) le 31 décembre 2018. Les garanties et le taux d'intérêt (Euribor 3 mois + 3,5% pour les deux tranches) de ce financement sont identiques à ceux prévus au contrat de crédit bancaire initial, à l'exception des covenants, le Prêt Relais n'étant soumis à aucun covenant.

Evènements post clôture :

Compte tenu d'un accord de la société SDL Investments I Sàrl, le Conseil d'Administration a autorisé, lors de sa session du 28 septembre 2017, une nouvelle modification du dispositif du contrat de Prêt Relais vis-à-vis de SDL Investments I Sàrl : le délai pour mandater une banque d'affaires et proposer des offres de financement a été prorogé au 30 septembre 2018 et la date de remboursement de la tranche B (12M€) a été reportée du 30 juin 2018 au 31 décembre 2018.

Perspectives :

Dans un environnement économique mondial toujours incertain et un contexte de fluctuations des parités monétaires dont la tendance pourrait s'inverser sur le second semestre, nous resterons focalisés sur la mise en œuvre de notre plan de développement stratégique. Nous continuerons à mettre l'accent sur les rénovations de notre réseau retail, l'innovation et le lancement de nouveaux produits, qui font de Baccarat une marque intemporelle et moderne à la fois.

Le second semestre devrait également voir se concrétiser l'arrivée de FFC au capital de Baccarat dès la fin du processus légal de consultation des instances représentatives du personnel de Baccarat en France, ainsi que l'obtention des approbations réglementaires en République populaire de Chine.

Pour rappel, Fortune Fountain Capital (« FFC ») a annoncé avoir signé une promesse irrévocable d'achat avec des entités affiliées à Starwood Capital Group et à L Catterton concernant l'acquisition de leurs participations d'environ 88,8 % dans Baccarat à un prix de 222,70 euros par action (la «Cession de Bloc »).

La réalisation de la Cession de Bloc sera suivie par le dépôt d'un projet d'offre publique obligatoire auprès de l'Autorité des marchés financiers, au même prix par action. A ce stade, FFC n'a pas l'intention de procéder à un retrait de la cote de Baccarat du marché réglementé d'Euronext Paris. Cependant, en fonction, entre autres éléments, du résultat de l'offre publique obligatoire, et suivant ce qui sera dans le meilleur intérêt de Baccarat, FFC pourrait reconsidérer sa position et mettre en œuvre une procédure de retrait obligatoire. 

Baccarat aura l'occasion de s'exprimer à nouveau, plus en détail, sur cette opération en temps voulu.

Retrouvez l'intégralité de l'information financière du groupe Baccarat sur le site Internet www.baccarat-finance.com ou sur www.actusnews.com.

Contacts

Baccarat

Pascale Amiel, CFO

Caroline de Laurens, Directrice des relations presse et publiques

Tél : 01 40 22 11 00

A propos de Baccarat

Baccarat (Paris, Euronext, BCRA) est une marque de luxe française internationalement reconnue comme un leader des produits en cristal haut-de-gamme et exclusifs. Depuis sa création en 1764, la société, dont la Manufacture est basée à Baccarat en Lorraine, est synonyme d'un savoir-faire unique et symbole de l'Art de Vivre à la Française. Depuis près de 250 ans, la marque a inspiré des créateurs de renom du monde en entier. Allant des luminaires d'exception à l'art de la table, des objets de décoration uniques à des bijoux raffinés et du flaconnage sur mesure, les produits de la marque et sa tradition d'excellence sont largement distribués à travers le monde. Depuis 2005, Baccarat est contrôlé par Starwood Capital Group L.L.C., au travers de la société Groupe du Louvre jusqu'au 20 février 2015 et SDL Investments I Sàrl depuis cette date. Retrouvez tout l'univers de Baccarat sur www.baccarat.com 

www.baccarat.comANNEXE 1 : CHIFFRE D'AFFAIRES DU SECOND TRIMESTRE


(en milliers d'euros)
T2 - 2017 T2 - 2016 Var à changes courants Var à changes comparables S1- 2017 S1- 2016 Variation à changes courants Variation à changes comparables
Europe 11 856 12 246 -3,2% -2,7% 23 116 21 017 +10,0% +10,6%
Japon 12 441 12 325 +0,9% +0,8% 23 758 22 649 +4,9% +2,5%
Amériques 5 404 5 639 -4,2% -6,3% 10 445 10 587 -1,3% -4,2%
Asie hors Japon 4 215 4 081 +3,3% +2,8% 8 163 7 038 +16,0% +14,6%
Reste du Monde 1 338 1 811 -26,1% -26,2% 3 006 3 965 -24,2% -24,2%
TOTAL 35 254 36 101 -2,3% -2,6% 68 488 65 256 +5,0% +3,6%

BACCARAT – Résultats du Premier semestre 2017

Principales définitions

Chiffre d'affaires à changes courants et à changes comparables :

Le chiffre d'affaires à changes courants correspond au chiffre d'affaires publié. Le retraitement opéré pour obtenir le chiffre d'affaires à changes comparables consiste à convertir le chiffre d'affaires de l'exercice précédent libellé en devises étrangères au taux de change de l'exercice en cours afin de neutraliser les effets des fluctuations des parités monétaires sur l'évolution de l'activité.

Résultat opérationnel courant :

Le résultat opérationnel total de Baccarat inclut l'ensemble des produits et coûts directement liés à l'activité, que ces produits soient récurrents ou qu'ils résultent d'opérations atypiques ou ponctuelles.

Les « Autres produits et charges opérationnels » regroupent les éléments inhabituels, significatifs qui sont de nature à affecter la performance économique de l'activité opérationnelle.

En conséquence, pour le suivi de la performance opérationnelle du groupe, Baccarat utilise comme solde intermédiaire de gestion le résultat opérationnel courant, défini comme la différence entre le résultat opérationnel et les « Autres produits et charges opérationnels ».

EBITDA :

Le groupe utilise pour le suivi de sa performance opérationnelle un solde intermédiaire de gestion, l'EBITDA. Cet indicateur correspond au résultat opérationnel courant augmenté des dotations aux amortissements et le cas échéant des provisions (nettes de reprises) sur immobilisations et des dotations aux provisions sur engagements au titre des avantages accordés au personnel (nettes de reprises) comptabilisées en résultat opérationnel courant. Les dotations nettes de reprises sur provisions courantes et non courantes ne sont pas retraitées dans le calcul de l'EBITDA.

Un rapprochement entre ces deux soldes intermédiaires de gestion et les états financiers est fourni dans les notes annexes aux états financiers consolidés résumés au 30 juin 2017.

Capitaux engagés :

Les capitaux engagés représentent la somme des capitaux propres et de l'endettement financier net.

Endettement Financier net :

L'endettement financier net est constitué de l'endettement financier brut incluant les intérêts courus et non échus diminués de la trésorerie telle que définie par la recommandation 2009R-03 du Conseil National de la Comptabilité. L'endettement financier net inclut la totalité de la juste valeur des instruments financiers.

 

[1] Cf. communiqué de presse du 2 juin 2017



Partie fournie par Actusnews Wire (diffuseur professionnel d'information réglementée) ©