Espace investisseurs Site Baccarat

Communiqué


Résultats annuels 2019   (29/05/2020 18:00)
  • Croissance continue du chiffre d'affaires ;
  • Résultat net hors impact IFRS 16 en hausse de +46% ;
  • Endettement Financier Net en baisse de 46%, à son niveau le plus bas depuis 7 ans ;
  • Effet positif des fluctuations des changes ;
  • Perspectives 2020 fortement impactées par la crise sanitaire.

Chiffre d'affaires annuel : 164,0 M€

en hausse de +5,2% à changes comparables et +8,7% en données publiées

EBITDA(1) (2)  : 26,7 M€

(16,2 M€ hors impacts IFRS 16 contre 13,5 M€ en 2018)

Résultat opérationnel courant (1) : 11,8 M€

(10,8 M€ hors impacts IFRS 16 contre 8,0 M€ en 2018)

Résultat opérationnel (1) : 9,6 M€

(8,6 M€ hors impacts IFRS 16 contre 6,4 M€ en 2018)

Résultat Net part du groupe positif (1) : 7,0 M€

(6,9 M€ hors impacts IFRS 16 contre 4,8 M€ en 2018)

Endettement Financier net (2) en forte baisse à 3,4 M€

(6,4 M€ à fin décembre 2018)


(1) Le groupe ayant choisi d'appliquer la méthode rétrospective simplifiée, les états financiers au 31 décembre 2018 n'ont pas été retraités des effets de l'application de la norme IFRS16 - Contrats de location.

(2) voir définition ci-après. L'endettement financier net tel que défini par le groupe n'inclut pas les passifs IFRS 16 (s'élevant à 39,3 M€ à fin décembre 2019).

Le Conseil d'administration de Baccarat, réuni le 29 mai 2020, a arrêté les comptes consolidés de l'exercice clos le 31 décembre 2019. Les procédures d'audit sur les comptes ont été effectuées. Le rapport des Commissaires aux comptes sera émis après finalisation des procédures requises pour la publication du rapport financier annuel. 

Zhen Sun, Président Directeur Général de Baccarat, a déclaré : « Baccarat a réalisé une nouvelle année de croissance rentable avec un chiffre d'affaires en hausse de + 5,2% à changes comparable, un Ebitda (hors impact IFRS16) qui dépasse la barre des 15 M€ et s'établit à 16,2 M€ et enfin un résultat net part du groupe en hausse de +46% toujours hors impact IFRS 16 à 6,9 M€, et ce malgré les charges et investissements liés aux ouvertures de boutiques sur l'année.

En 2019, Baccarat a renoué avec un programme d'ouvertures de boutiques sur la base d'un concept nouveau offrant une expérience unique en réunissant en un même lieu un point de vente et un Bbar & Lounge. Trois boutiques ont ainsi été ouvertes dans des villes majeures dans le secteur du luxe : la première à Milan, Via Montenapoleone, inaugurée en avril, la seconde en septembre à Miami, dans le quartier Design District et la troisième à Shanghai, dans le quartier de l'ancienne concession française en novembre. Ces trois boutiques sont encore en phase de croissance et leur contribution au chiffre d'affaires consolidé de l'exercice 2019 n'est pas encore significative.

Par ailleurs, le succès de la marque a continué à se vérifier à travers l'augmentation des royalties générées sur l'exercice notamment par le partenariat dans les fragrances et cosmétiques.

La structure financière reste solide et montre en 2019 le plus faible niveau d'endettement financier net jamais atteint depuis 7 années à 3,4 M€.

Dans cette période difficile de crise sanitaire sans précédent que nous traversons depuis le début de l'année 2020, les fondamentaux de la marque, la capacité d'endettement du groupe ainsi que l'implication de notre millier de collaborateurs à travers le monde, nous permettent de rester confiants dans le potentiel de résistance de la marque à moyen et long terme. »

 Principaux indicateurs financiers

en milliers d'Euros 2019 2019 (2) 2018 (3)
  Retraité des impacts IFRS 16  
       
Chiffre d'affaires 164 032 164 032 150 879
Var. changes courants +8,7% +8,7%  
Var. changes comparables +5,2% +5,2%  
EBITDA(1) 26 671 16 177 13 518
en pourcentage du chiffre d'affaires 16,3% 9,9% 9,0%
       
Résultat opérationnel courant 11 820 10 792 8 023
       
Autres produits et charges opérationnels (2 174) (2 174) (1 669)
       
Résultat opérationnel 9 646 8 618 6 354
       
Résultat financier (1 518) (587) (500)
       
Résultat net consolidé part du Groupe 7 037 6 940 4 755
       
(1) Cf. définitions ci-après      
(2) Les données retraitées des impacts IFRS 16 sont présentées à des fins de comparabilité avec l'exercice précédent.
(3) Le groupe ayant choisi d'appliquer la méthode rétrospective simplifiée, les états financiers au 31 décembre 2018 n'ont pas été retraités des effets de l'application de la norme IFRS16 - Contrats de location.

Performances opérationnelles et financières


(en milliers d'euros)
Cumul
2019
Cumul
2018
Variation à changes courants Variation à changes comparables
Europe 59 587 60 801 -2,0% -2,1%
Amériques 30 119 25 598 +17,7% +11,6%
Japon 48 494 44 141 +9,9% +2,8%
Asie hors Japon 18 756 15 005 +25,0% +20,9%
Reste du Monde 7 076 5 334 +32,7% +32,5%
TOTAL 164 032 150 879 +8,7% +5,2%

En 2019, le chiffre d'affaires consolidé du groupe atteint 164,0 M€, en hausse de +5,2% à changes comparables par rapport à l'exercice précédent. Après prise en compte de l'impact positif des parités monétaires, la progression des ventes s'établit à +8,7% à changes courants.

L'Europe affiche un chiffre d'affaires de 59,6 M€ en recul de -2,1% à changes comparables (-2,0% à changes courants). La forte progression des revenus des licences de marque n'a pas permis de compenser un niveau d'activité plus faible avec nos partenaires stratégiques BtoB, dans certains de nos points de vente et avec certains distributeurs. L'année a été marquée en Europe par l'ouverture de la première boutique à Milan, Via Montenapoleone, en avril, sur la base d'un nouveau concept expérientiel Baccarat Boutique, Bbar & Lounge.

Dans la région Amériques, le chiffre d'affaires s'établit à 30,1 M€ avec une croissance à deux chiffres sur l'année de +11,6% à changes comparables (+17,7% à changes courants), grâce à la progression des ventes, tous canaux de distribution confondus, aux Etats-Unis, au Canada et en Amérique du Sud.

Sur la base d'un concept similaire à celui de Milan, une boutique a été inaugurée en septembre dernier à Miami, dans le quartier Design District.

Au Japon, le chiffre d'affaires de 48,5 M€ est en progression de +2,8% à changes comparables (+9,9% à changes courants), principalement tiré par l'augmentation du chiffre d'affaires du e-commerce, des boutiques en propre et des concessions, notamment grâce à la contribution des points de vente convertis en concessions au cours de l'année 2018.

En Asie hors Japon, le chiffre d'affaires s'établit à 18,8 M€ et montre une croissance significative de +20,9% à changes comparables (+25,0% à changes courants), dopée par un volume important d'affaires spéciales en Chine et à Macao en luminaires, lequel a complètement absorbé la baisse de l'activité à Hong Kong induite par les manifestations. La fin de l'année a également été marquée par l'ouverture de la troisième boutique Baccarat sur la base du nouveau concept Baccarat Boutique, Bbar & Lounge, à Shanghai dans le quartier de l'ancienne concession française.

Dans le reste du monde, le chiffre d'affaires atteint 7,1 M€ avec une croissance record de +32,5% à changes comparables (+32,7% à changes courants), grâce à un volume d'activité en forte croissance dans certains pays du Moyen-Orient.

L'EBITDA publié, après prise en compte des effets de l'application de la norme IFRS 16 depuis le 1er janvier 2019, ressort à 26,7 M€. Hors impact IFRS 16, l'EBITDA atteint 16,2 M€ contre 13,5 M€ en 2018. Cette progression traduit à la fois les effets de la croissance des revenus, l'impact positif de l'évolution des parités monétaires mais également une gestion rigoureuse des frais de structure. Malgré les coûts non récurrents induits par les ouvertures de boutiques sur l'exercice, la rentabilité d'exploitation (EBITDA hors impacts IFRS 16/ Chiffres d'affaires) frôle la barre des 10% à 9,9% contre 9,0% en 2018.

Le résultat opérationnel courant publié atteint 11,8 M€. Après neutralisation de l'impact IFRS 16, il s'élève à 10,8 M€ contre 8,0 M€ en 2018, sous l'effet de l'amélioration de l'EBITDA et d'une légère baisse des dotations aux amortissements.

Les autres charges opérationnelles nettes, d'un montant de (2,2) M€, sont essentiellement composées de coûts de réorganisation et de provisions pour couvrir notamment les coûts de départ de la Directrice Générale, intervenu en 2020, ainsi que des litiges avec d'anciens salariés.

En conséquence, le résultat opérationnel publié s'élève à 9,6 M€ (8,6 M€ hors impacts IFRS 16) contre 6,4 M€ en 2018.

Le résultat financier publié représente une charge nette de (1,5) M€ et intègre la comptabilisation de frais financiers sur les dettes de locations liés à l'application de la norme IFRS 16, à hauteur de (0,9) M€. Hors impact IFRS 16, il reste quasi stable à (0,6) M€ (contre (0,5) M€ en 2018) : la baisse de 0,3 M€ du coût de la dette brute vis-à-vis de l'actionnaire majoritaire Fortune Legend Limited (« FLL ») consécutive aux remboursements effectués à sa demande et conformément aux clauses contractuelles d'un total de 10,1 M€ fin 2018 et début 2019, a compensé la baisse des résultats de changes, les fluctuations positives des parités monétaires USD et Yen de fin d'année ayant été moins favorables en 2019 qu'en 2018.

La charge d'impôts diminue de 0,2 M€ par rapport à 2018 pour s'établir à (1,0) M€, reflet d'une augmentation des impôts exigibles compensée par la comptabilisation de produits d'impôts résultant de la fiscalité différée dans certaines filiales.

Ainsi, le résultat net part du groupe publié s'établit à son niveau le plus haut depuis 13 années, à 7,0 M€ en données publiées et à 6,9 M€ hors impacts IFRS 16 contre 4,8 M€ en 2018.

Flux de trésorerie et structure financière

en milliers d'Euros 2019 2019 (1) 2018 (2)
  Retraité des impacts IFRS 16  
       
Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement 25 581 15 087 11 323
financier net et impôt      
Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité (1 644) (1 967) (3 326)
Impôt sur le résultat payé (2 000) (2 000) (846)
       
Flux nets de trésorerie liés aux activités opérationnelles 21 937 11 120 7 151
       
Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement (8 247) (7 547) (1 224)
       
Flux nets de trésorerie liés aux activités de financement (16 217) (6 100) (5 927)
       
Variation de la trésorerie (2 527) (2 527) -
       
       
Trésorerie d'ouverture 28 477 28 477 28 314
Effet de la variation des taux de change 143 143 163
Variation de la trésorerie (2 527) (2 527) -
Trésorerie de clôture 26 093 26 093 28 477
       
(1) Les données retraitées des impacts IFRS 16 sont présentées à des fins de comparabilité avec l'exercice précédent.
(2) Le groupe ayant choisi d'appliquer la méthode rétrospective simplifiée, les états financiers au 31 décembre 2018 n'ont pas été retraités des effets de l'application de la norme IFRS16 - Contrats de location.

La trésorerie du groupe s'établit à 26,1 M€ au 31 décembre 2019 contre 28,5 M€ au 31 décembre 2018 laquelle était quasi stable par rapport à 2017.

Hors impacts IFRS 16,

  • Les activités opérationnelles ont permis de générer 11,1 M€ de trésorerie contre 7,2 M€ en 2018 principalement grâce à la progression de l'EBITDA.
  • La trésorerie allouée aux opérations d'investissement s'élève à (7,5) M€ sur l'année contre (1,2) M€ en 2018, reflet principalement d'un niveau d'investissement plus important (7,3M€ en 2019 contre 2,4M€ en 2018) à la fois dans l'outil industriel et les ouvertures et rénovations de boutiques.
  • La trésorerie allouée aux activités de financement représente un montant de (6,1) M€, traduisant pour l'essentiel le 3ème remboursement partiel du prêt relais de (4,0) M€ à l'actionnaire majoritaire FLL (6,1 M€ remboursés en 2018), et le remboursement d'un dépôt client court terme pour (1,0) M€.
en milliers d'Euros déc. 2019 déc. 2019 (1) déc. 2018 (2)
    Retraité des impacts IFRS 16  
       
Capitaux engagés 67 771 67 672 63 939
       
Capitaux Propres 64 327 64 228 57 536
       
Endettement financier net (EFN) (3) (3 444) (3 444) (6 403)
dont Endettement financier brut long terme (17 297) (17 297) (17 297)
dont Endettement financier brut court terme (12 275) (12 275) (17 367)
dont Trésorerie 26 095 26 095 28 480
dont Juste-valeur des instruments financiers actif 94 94 18
dont Juste-valeur des instruments financiers passif (61) (61) (237)
       
       
EFN / Capitaux propres 5,4% 5,4% 11,1%
EFN / EBITDA (hors impacts IFRS 16)   0,2 0,5
       
       
(1) Les données retraitées des impacts IFRS 16 sont présentées à des fins de comparabilité avec l'exercice précédent.
(2) Le groupe ayant choisi d'appliquer la méthode rétrospective simplifiée, les états financiers au 31 décembre 2018 n'ont pas été retraités des effets de l'application de la norme IFRS16 - Contrats de location.
(3) voir définition ci-après. L'endettement financier net tel que défini par le groupe n'inclut pas les passifs IFRS 16 (s'élevant à 39,3 M€ à fin décembre 2019).

La structure financière de Baccarat reste solide au 31 décembre 2019, avec un endettement financier net, tel que défini par le groupe et hors dettes locatives induites par l'application de la norme IFRS 16, de 3,4 M€, au plus bas depuis 7 ans. Il représente à fin 2019, 0,2 fois l'EBITDA (hors impacts IFRS 16) contre 0,5 fois l'EBITDA au 31 décembre 2018.

L'endettement financier brut, hors impacts IFRS 16, se compose de 12,3 M€ de passifs bancaires court terme et de 17,3 M€ de passifs long terme vis-à-vis de l'actionnaire majoritaire Fortune Legend Limited Sàrl (FLL). Le financement auprès de FLL intègre un montant résiduel de 12,16 M€ au titre d'un prêt relais (après des remboursements anticipés de 4 M€ en janvier 2019 et 6,1 M€ en 2018, réalisés à la demande de l'actionnaire et en vertu des clauses contractuelles) et 5,14 M€ au titre d'un autre prêt. Le prêt relais n'est plus assorti de clause de remboursement anticipé depuis le 12 avril 2019 et l'échéance de la totalité du financement auprès de FLL a été prorogée au 31 décembre 2022.

Sur l'exercice 2019, l'application de la norme IFRS 16 à compter du 1er Janvier a généré la comptabilisation à l'actif des droits d'utilisation sur contrats de location d'un montant net de 38,8 M€ et de dettes locatives y afférent de 39,3 M€.

Evènements postérieurs à la clôture :

Départ de Madame Daniela Riccardi et nomination de Monsieur Zhen Sun en tant que nouveau Président Directeur Général du groupe – Démission de Madame Yuting Hu et Monsieur Kevin Andrew Sims et cooptation de Monsieur Wenyue Yang en qualité d'administrateur

Le 13 mars 2020, le Conseil d'Administration a pris acte de la démission de Madame Daniela Riccardi de son mandat de Directrice Générale de la Société. Madame Daniela Riccardi a quitté ses fonctions le 31 mars 2020.

Le Conseil d'Administration a nommé son Président, Monsieur Zhen Sun, en qualité de Directeur Général de la Société, à compter du 31 mars 2020, pour une période intérimaire, le temps de mener à bien le processus de désignation d'un nouveau Directeur Général. À cette fin, les fonctions de Président du Conseil d'Administration et de Directeur Général ont été réunies par le Conseil d'Administration.

Les éléments de rémunération induits par le départ de Madame Daniela Riccardi ont fait l'objet de provisions dans les comptes de 2019.

En outre, le Conseil d'Administration du 13 mars 2020 a pris acte de la démission de Madame Yuting Hu de son mandat d'administrateur, avec effet au 5 mars 2020 et a décidé de coopter Monsieur Wenyue Yang en qualité de membre du Conseil d'Administration de la Société à compter du 13 mars 2020.

Madame Yuting Hu a été nommée Directrice Générale de la zone Asie hors Japon à compter du 11 mai 2020.

Enfin, le Conseil d'Administration du 6 mai 2020 a pris acte de la démission de Monsieur Kevin Andrew Sims de son mandat d'administrateur et de ses fonctions de membre et Président du Comité des comptes, avec effet immédiat. 

Pandémie de COVID-19

Comme indiqué dans les précédents communiqués sur le sujet, l'épidémie de Covid-19 apparue en janvier 2020 en Chine et qui s'est propagée au niveau mondial a entraîné des perturbations à plusieurs niveaux pour le groupe. Ces perturbations ont été amplifiées par les dispositifs gouvernementaux progressivement adoptés en matière de confinement ou de fermetures de commerces jugés non indispensables à la vie dans les pays dans lesquels Baccarat opère directement ou indirectement.

Dans ce contexte incertain, la priorité du groupe a été dès le début de la crise de préserver la santé et la sécurité de ses salariés, clients et partenaires dans le respect des mesures gouvernementales locales tout en préparant au mieux les conditions pour une reprise d'activité progressive.

La production à la Manufacture a été arrêtée le 17 mars. Les points de vente, dans les pays dans lesquels Baccarat opère directement, ont connu des périodes de fermetures d'abord en Chine puis, à partir de mi-mars 2020, en Europe de l'Ouest puis aux Etats Unis, les points de vente au Japon ayant été progressivement fermés à compter de début avril.

Ces fermetures et les mesures sanitaires et de confinement ont lourdement affecté le niveau de la demande. Après un début d'année prometteur, le chiffre d'affaires du premier trimestre 2020 a affiché une baisse de -17,7% en données publiées et -19,2% à taux de changes comparables, toutes les régions du monde ayant enregistré une baisse de leur chiffre d'affaires. L'endettement financier net, hors impact de la norme IFRS 16, tel que défini par le groupe s'élevait, à fin mars 2020, à 3,1 M€. Il était composé d'une dette à long terme de 17,3 M€ vis-à-vis de son actionnaire Fortune Legend Limited, d'une dette bancaire à court terme de 12,0 M€ et d'une trésorerie de 26,3 M€.

La quasi-totalité des points de ventes du groupe, à l'exception de l'Asie hors Japon, était fermé fin avril et la sortie progressive du confinement a débuté en Europe en mai, tout comme la reprise progressive de la production à la manufacture de Baccarat à compter du 11 mai.

Face à la persistance de l'incertitude générée par cette crise sanitaire sans précédent et la baisse anticipée des flux touristiques, le groupe ne prévoit pas un rebond d'activité significatif post-confinement sur ses principaux marchés avant la fin de l'été 2020 et, à la date de publication de ce communiqué, il s'attend à un chiffre d'affaires en baisse significative sur l'exercice 2020.

En conséquence, le groupe a pris des dispositions pour réduire sa base de coûts sans pour autant compromettre l'avenir et a bénéficié des mesures d'aides aux entreprises proposées par les gouvernements locaux telles que le recours au chômage partiel en France et dans les pays où de tels dispositifs étaient proposés.

En outre, pour assurer les besoins exceptionnels de liquidité induits par cette crise qui surviendront, selon les estimations actuelles, au début de l'été 2020, Baccarat a fait une demande de financement auprès de ses banquiers en vue de bénéficier des prêts bancaires garantis par l'Etat Français notamment dans les conditions prévues par la loi de finances rectificative pour 2020. Baccarat communiquera sur l'issue des discussions. 

Perspectives :

L'année 2019 a encore prouvé la solidité des fondamentaux de la marque Baccarat aux 256 années d'expérience et de son potentiel de croissance. Elle a également été la première année pleine de déploiement du plan stratégique de Baccarat post-prise de contrôle par Fortune Legend Limited avec l'ouverture de trois nouveaux points de vente, en Europe, aux Etats-Unis et en Chine, sur la base d'un nouveau concept de boutique expérientielle qui devra faire ses preuves.

Cependant, le groupe évolue dans un environnement qui demeure très incertain, tant sur le plan macro-économique que des évolutions des parités monétaires. Cette incertitude a été renforcée avec la survenance de la crise sanitaire sans précèdent induite par le Covid-19 en début d'année 2020.

Dans ce contexte inédit, où les impacts de cette pandémie devraient lourdement peser sur le chiffre d'affaires et les résultats du groupe en 2020, la priorité de Baccarat sera donnée d'abord au bien-être et à la santé de ses salariés, ainsi qu'à ses clients et partenaires à travers le monde. Le groupe continuera ainsi à piloter rigoureusement sa base de coûts et à allouer de façon rigoureuse les ressources financières disponibles. 

Le groupe mettra en ligne le Rapport Financier Annuel 2019 le 12 juin prochain et l'Assemblée générale annuelle devrait en principe se tenir le 24 juillet 2020 selon des modalités qui seront communiquées ultérieurement. 

Retrouvez l'intégralité de l'information financière du groupe Baccarat sur le site Internet www.baccarat-finance.com ou sur www.actusnews.com.

Contacts

Baccarat

Pascale Amiel, CFO

Caroline de Laurens, Directrice des relations presse et publiques

Tél : 01 40 22 11 00

A propos de Baccarat

Baccarat (Paris, Euronext, BCRA) est une marque de luxe française internationalement reconnue comme un leader des produits en cristal haut-de-gamme et exclusifs. Depuis sa création en 1764, la société, dont la Manufacture est basée à Baccarat en Lorraine, est synonyme d'un savoir-faire unique et symbole de l'Art de Vivre à la Française. Depuis plus de 250 ans, la marque a inspiré des créateurs de renom du monde en entier. Allant des luminaires d'exception à l'art de la table, des objets de décoration uniques à des bijoux raffinés et du flaconnage sur mesure, les produits de la marque et sa tradition d'excellence sont largement distribués à travers le monde. Depuis le 20 juin 2018, Baccarat est contrôlée par Fortune Fountain Capital, au travers de sa filiale indirecte Fortune Legend Limited Sàrl, immatriculée au Luxembourg. Retrouvez tout l'univers de Baccarat sur www.baccarat.com
www.baccarat.com

BACCARAT – Résultats de l'année 2019

Principales définitions

Chiffre d'affaires à changes courants et à changes comparables :

Le chiffre d'affaires à changes courants correspond au chiffre d'affaires publié. Le retraitement opéré pour obtenir le chiffre d'affaires à changes comparables consiste à convertir le chiffre d'affaires de l'exercice précédent libellé en devises étrangères aux taux de change de l'exercice en cours afin de neutraliser les effets des fluctuations des parités monétaires sur l'évolution de l'activité.

Résultat opérationnel courant :

Le résultat opérationnel total de Baccarat inclut l'ensemble des produits et coûts directement liés à l'activité, que ces produits soient récurrents ou qu'ils résultent d'opérations atypiques ou ponctuelles.

Les « Autres produits et charges opérationnels » regroupent les éléments inhabituels, significatifs qui sont de nature à affecter la performance économique de l'activité opérationnelle.

En conséquence, pour le suivi de la performance opérationnelle du groupe, Baccarat utilise comme solde intermédiaire de gestion le résultat opérationnel courant, défini comme la différence entre le résultat opérationnel et les « Autres produits et charges opérationnels ».

EBITDA :

Le groupe utilise pour le suivi de sa performance opérationnelle un solde intermédiaire de gestion, l'EBITDA. Cet indicateur correspond au résultat opérationnel courant augmenté des dotations aux amortissements et, le cas échéant, des provisions (nettes de reprises) sur immobilisations et des dotations aux provisions sur engagements au titre des avantages accordés au personnel (nettes de reprises) comptabilisées en résultat opérationnel courant. Les dotations nettes de reprises sur provisions courantes et non courantes ne sont pas retraitées dans le calcul de l'EBITDA.

Comme suite à l'application de la norme IFRS 16 à compter du 1er janvier 2019 et l'option prise par le groupe pour l'application de la méthode rétrospective simplifiée, le groupe utilisera, à des fins de comparaison, deux notions d'EBITDA : l'EBITDA « publié » tenant compte des impacts IFRS 16 et l'EBITDA hors impact IFRS 16 excluant l'impact de cette nouvelle norme.

EBITDA Publié 2019 : 26,671 M€ = 11,820 M€ (résultat opérationnel courant) + 14,713 M€ (dotations aux amortissements) +0,138 M€ (dotations nettes aux provisions sur engagements de retraite)

Un rapprochement entre le résultat opérationnel courant et l'EBITDA avec et sans impact IFRS 16 est fourni dans les notes annexes aux comptes consolidés au 31 décembre 2019.

Capitaux engagés :

Les capitaux engagés représentent la somme des capitaux propres et de l'endettement financier net.

Endettement financier net :

L'endettement financier net est constitué de l'endettement financier brut incluant les intérêts courus et non échus diminué de la trésorerie telle que définie par la recommandation 2009R-03 du Conseil National de la Comptabilité. L'endettement financier net inclut la totalité de la juste valeur des instruments financiers comptabilisés à l'actif et au passif du bilan mais n'inclut pas les passifs financiers (« dettes locatives ») résultant de l'application de la norme IFRS 16 à compter du 1er janvier 2019.

BACCARAT – Résultats de l'année 2019

Etats Financiers

Compte de résultat consolidé

(en milliers d'euros) Exercice 2019 Exercice 2018(1)
Chiffre d'affaires 164 032 150 879
     
Autres produits de l'activité 356 127
Achats consommés y/c variation de stocks (23 128) (16 659)
Charges de personnel (64 580) (62 408)
Charges externes (48 690) (56 158)
Impôts et taxes (1 503) (1 602)
Dotations aux amortissements (14 713) (5 320)
Dotations aux provisions nettes de reprises 745 (964)
Autres produits et charges opérationnels courants (699) 128
     
Résultat opérationnel courant 11 820 8 023
     
Autres produits et charges opérationnels (2 174) (1 669)
     
Résultat opérationnel 9 646 6 354
     
Produits de trésorerie et équivalents de trésorerie 11 46
Coût de l'endettement financier brut et des dettes de location (1 563) (936)
Autres produits et charges financiers 34 390
     
Résultat financier (1 518) (500)
     
Résultat avant impôt et résultat des entreprises mises en équivalence 8 128 5 854
     
Charge d'impôt sur le résultat (993) (1 157)
Résultat dans les entreprises mises en équivalence (33) 86
     
Résultat net de l'ensemble consolidé 7 102 4 783
Dont résultat net Part du Groupe 7 037 4 755
Dont résultat net Part des intérêts non contrôlés 65 28
     
nombre moyen pondéré d'actions 830 713 830 713
nombre moyen pondéré d'actions (dilué) 830 713 830 713
Résultat de base par action (en euros) 8,47 5,72
Résultat dilué par action (en euros) 8,47 5,72
     
(1)Le groupe ayant choisi d'appliquer la méthode rétrospective simplifiée, les états financiers au 31 décembre 2018 n'ont pas été retraités des effets de l'application de la norme IFRS16 - Contrats de location.

Etat du résultat global consolidé

(en milliers d'euros) Exercice 2019 Exercice 2018 (1)
Résultat net de l'ensemble consolidé 7 102 4 783
     
Autres éléments du résultat global :    
Réévaluation du passif (de l'actif) net au titre des régimes à prestations définies (2) (693) 481
Eléments non recyclables en résultat (693) 481
Ecarts de conversion 198 436
Variation de juste valeur et transferts en résultat liés aux instruments financiers 184 (487)
Eléments recyclables en résultat 382 (51)
     
Autres éléments du résultat global net d'impôt (311) 430
     
Résultat global total 6 791 5 213
     
Dont Part du Groupe 6 714 5 158
Dont Part des intérêts non contrôlés 77 55
     
(1)Le groupe ayant choisi d'appliquer la méthode rétrospective simplifiée, les états financiers au 31 décembre 2018 n'ont pas été retraités des effets de l'application de la norme IFRS16 - Contrats de location.
(2) nettes d'impôt

Etat de la situation financière consolidée

ACTIF    
     
(en milliers d'euros) 31/12/2019 31/12/2018 (1)
Immobilisations incorporelles 485 2 136
Immobilisations corporelles 32 612 30 518
Droits d'utilisation sur contrats de location 38 798  
Titres mis en équivalence 0 13
Autres actifs financiers non courants 5 527 5 252
Actifs d'impôts différés 4 769 3 254
Actifs non courants 82 191 41 173
Stocks et en-cours 48 049 48 601
Créances clients et comptes rattachés 26 260 23 701
Créances d'impôts exigibles 769 451
Autres actifs courants 7 890 10 305
Autres actifs financiers courants 511 412
Juste valeur des instruments financiers 94 18
Trésorerie et équivalents de trésorerie 26 095 28 480
Actifs courants 109 668 111 968
Total Actif 191 859 153 141

 

PASSIF    
     
(en milliers d'euros) 31/12/2019 31/12/2018 (1)
Capital social 20 768 20 768
Primes liées au capital 24 829 24 829
Réserves 15 661 11 415
Réserves de conversion (4 634) (4 820)
Résultat de l'exercice 7 037 4 755
Capitaux propres - Part revenant au groupe 63 661 56 947
Part revenant aux intérêts non contrôlés 666 589
Capitaux propres 64 327 57 536
Emprunts et dettes financières long terme 17 297 17 297
Dettes locatives long terme 29 993  
Provisions pour retraites et autres avantages similaires 8 427 7 602
Provisions 5 480 5 692
Autres passifs non courants 67 27
Passifs d'impôts différés 51 -
Passifs non courants 61 315 30 618
Provisions 2 887 1 499
Dettes fournisseurs et comptes rattachés 17 805 17 183
Autres passifs courants 22 439 27 859
Dettes financières court terme 12 275 17 367
Dettes locatives court terme 9 346  
Juste valeur des instruments financiers 61 237
Passifs d'impôts exigibles 1 404 842
Passifs courants 66 217 64 987
Total Passif 127 532 95 605
Total du passif et des capitaux propres 191 859 153 141
     
(1)Le groupe ayant choisi d'appliquer la méthode rétrospective simplifiée, les états financiers au 31 décembre 2018 n'ont pas été retraités des effets de l'application de la norme IFRS16 - Contrats de location.

Etat des flux de trésorerie consolidés

(en milliers d'euros) Exercice 2019 Exercice 2018 (1)
     
Résultat net de l'ensemble consolidé 7 102 4 783
Dotations aux amortissements et provisions (2) 15 648 4 286
Variation de juste valeur (68) 285
Plus ou moins-values de cession 321 8
Résultat dans les sociétés mises en équivalence 33 (86)
Capacité d'autofinancement après coût de l'endettement
financier net et impôt
23 036 9 276
Elimination de la charge d'impôt 993 1 157
Elimination du coût de l'endettement financier net 1 552 890
Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement
financier net et impôt
25 581 11 323
Variation des stocks et en-cours 1 080 (4 168)
Variation des clients et autres débiteurs 254 (2 793)
Variation des fournisseurs et autres créditeurs (2 978) 3 635
Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité (1 644) (3 326)
Impôt sur le résultat payé (2 000) (846)
Flux nets de trésorerie liés aux activités opérationnelles 21 937 7 151
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (7 991) (2 415)
Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles - 1
Variation des autres actifs financiers (256) 44
Cessions/remboursements d'actifs financiers - 1 146
Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement (8 247) (1 224)
Variation de dépôts reçus (1 000) 1 000
Remboursements d'emprunts (4 410) (6 111)
Remboursements des dettes locatives sur contrats de location (9 186) -
Intérêts financiers versés (690) (903)
Intérêts sur dettes locatives (931) -
Autres flux liés aux opérations de financement   87
Flux nets de trésorerie liés aux activités de financement (16 217) (5 927)
Variation de la trésorerie (2 527) -
     
Trésorerie d'ouverture 28 477 28 314
Effet de la variation des taux de change 143 163
Trésorerie de clôture 26 093 28 477
Variation nette de la trésorerie et équivalents de trésorerie (2 527) -
     
(1)Le groupe ayant choisi d'appliquer la méthode rétrospective simplifiée, les états financiers au 31 décembre 2018 n'ont pas été retraités des effets de l'application de la norme IFRS16 - Contrats de location.
(2) Les dotations aux amortissements et provisions incluent 9 466k€ d'amortissements des droits d'utilisation en 2019, induits par l'application de la norme IFRS 16

Etats de variation des capitaux propres consolidés

Au 31 décembre 2019, la variation des capitaux propres se présente de la façon suivante :

(en milliers d'euros)  Capital  Réserves liées au capital  Réserves et résultats consolidés  Résultats enregistrés directement en capitaux propres  Part revenant au Groupe  Part revenant aux intérêts non contrôlés  Total capitaux propres
Au 1er janvier 2019 20 768 24 829 13 064 (1 714) 56 947 589 57 536
Résultat net     7 037   7 037 65 7 102
Autres éléments du résultat global :              
Variations de juste valeur et transferts
en résultat liés aux instruments financiers
      184 184 - 184
Variation de la réserve de conversion       186 186 12 198
Réévaluation du passif (de l'actif) net au titre des régimes à prestations définies       (693) (693) - (693)
Autres éléments du résultat global       (323) (323) 12 (311)
Autres mouvements       - -   -
Au 31 Décembre 2019 20 768 24 829 20 101 (2 037) 63 661 666 64 327

Au 31 décembre 2018, la variation des capitaux propres se présente de la façon suivante :

(en milliers d'euros)  Capital  Réserves liées au capital  Réserves et résultats consolidés  Résultats enregistrés directement en capitaux propres  Part revenant au Groupe  Part revenant aux intérêts non contrôlés  Total capitaux propres
Au 1er janvier 2018 20 768 24 829 8 309 (2 096) 51 810 534 52 344
Résultat net     4 755   4 755 28 4 783
Autres éléments du résultat global :              
Variations de juste valeur et transferts
en résultat liés aux instruments financiers
      (487) (487) - (487)
Variation de la réserve de conversion       409 409 27 436
Réévaluation du passif (de l'actif) net au titre des régimes à prestations définies       481 481 - 481
Autres éléments du résultat global       403 403 27 430
Autres mouvements       (21) (21)   (21)
Au 31 Décembre 2018 20 768 24 829 13 064 (1 714) 56 947 589 57 536
               
Le groupe ayant choisi d'appliquer la méthode rétrospective simplifiée, les états financiers au 31 décembre 2018 n'ont pas été retraités des effets de l'application de la norme IFRS16 - Contrats de location

Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : l2qblsdmZ2nFyG6caMibZpdjb2tnm5XIamGVxmhpk5fGbG9mnJySm8iVZm9knGVn
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



Partie fournie par Actusnews Wire (diffuseur professionnel d'information réglementée) ©